La tête ailleurs et ce p’tit air au-da-cieux !

… D’un chat sauvage sous une ombrelle.

Elle ne parle pas not’ langage,

Elle est toujours dans les nuages,

C’est bien vrai qu’elle est étrange Mademoiselle Belle !


LBELBvitrail

Le sortilège.

Plutôt que de terminer un de mes maudits chapitres, je préfère ouvrir une nouvelle section qui me tient à cœur… Ma boîte à souvenirs. Et des souvenirs, j’en ai ! Beaucoup !

La Belle et la Bête, dessin animé Disney de 1991, long de 87 minutes… Tiré d’un conte français écrit par Gabrielle-Suzanne de Villeneuve en 1740 puis vraisemblablement repris par Jeanne-Marie Leprince de Beaumont en 1757. Une encyclopédie vous en dira plus que moi.

LBELBbelle

Belle et ses livres.

J’ai mis longtemps à comprendre pourquoi j’aimais particulièrement ce Disney-ci. Belle est différente. Elle sait lire, refuse de se soumettre à ses obligations de « femme ». En plus, elle est brune aux yeux bruns, ça changeait des éternelles poupées blondes aux yeux bleus qu’on nous servait avec chaque nouveau film ou chaque barbie.

Elle est éprise de liberté et ne rêve que de s’émanciper… Un peu notre cas à tous, finalement. Et pourtant elle échange sa liberté chérie pour sauver la vie de son père, emprisonné par la Bête.

LBELBlabête

La terrifiante Bête.

La cohabitation est difficile, il faut dire que Belle, en plus d’être emprisonnée, est particulièrement têtue et n’a pas sa langue dans sa poche. La Bête a franchement mauvais caractère, se hérissant à la moindre contrariété. Autant dire qu’ils font la paire !

LBELBrose

L’aile interdite et la rose enchantée.

Mention spéciale pour Lumière et Big Ben toujours en train de se chicaner comme un vieux couple !

J’adore le château et l’ambiance assez sombre du début du film qui me rappelle toujours la Belle au Bois Dormant, avec ces roses et ces épines. Une fois la malédiction levée, on regrette un peu la Bête, sa force et ses cris de rage…

Et franchement, dans Kingdom Hearts, c’est quand même un des meilleurs alliés, non ?

LBELBaffiche

Couverture anglaise du DVD, bien plus romantique que celle utilisée en France.

Source images : Disney Screencaps

Publicités