Sursaut de printemps

Salut à vous mes p’tits clous !

J’espère que vous allez bien et que vous profitez de ce temps sublime !

Je pense qu’il est inutile de le préciser, mais une pause s’est imposée ah ah. Je suis beaucoup plus active sur Instagram si vous souhaitez m’y retrouver, sous le pseudo Syhdaal. Comme je vous le disais il y a quelques temps, j’aime beaucoup cette plateforme.

Je ne compte pas abandonner ce blog, bien que les apparences soient contre moi sur ce coup là. Le retour des beaux jours a eu raison du peu d’inspiration que j’avais et je passe plus de temps à trainer dans mon jardin que devant mon pc, ce qui est un agréable changement.

Ah, la verdure, les fleurs, les joulis joulis pipillons, les oiseaux qui chantent et les jours qui rallongent ! Le printemps est juste ma saison préférée. Bon, je déteste les pipillons pour info mais bref, ils ne gâcherons point mon bonheur.

Même les chauve-souris sont de nouveau de sortie, je les soupçonne d’avoir trouvé refuge dans mon grenier mais je n’y vois jamais rien. J’avoue que j’aimerai bien en voir une de près un de ces jours.

Mon prunus n’a pas fleuri très longtemps cette année et il s’est déjà paré de belle feuilles violacées, point de photo esprit sakura en fleur cette année, j’en ai bien peur !

Côté nouveautés, j’attendais avec impatience une commande de cheveux en nylon pour tenter un rerooting (une réimplantation) sur une Monster High et une Barbie. Je ne manquerai pas de vous tenir au courant, certainement plus du côté de Shy Garden. J’espère y arriver sans trop de casse, j’ai hâte d’essayer.

Ah, et je suis toujours penchée sur la fic de Zelda BOTW. Hm. Ça avance pas trop mal, ce sera plus une série de vignettes je pense, le format « décousu » me convient bien et je me perds moins en digression à rattacher mes bouts de fics.

Rah, j’sais pas vous, mais moi le printemps ça me donne toujours envie de regarder Totoro.

Publicités

Le chaud, le froid et mon jardin…

J’ai un petit faible pour les jolis jardins.

J’ai fait des pieds et des mains pour en avoir un, j’en rêvais, et je rêvais aussi d’un berger allemand. Depuis, cet animal cherche du pétrole dans ma pelouse qui ressemble plus à la jungle de Jumanji qu’aux parterres de Versailles. Que voulez-vous, les mauvaises herbes sont bien les seules que je suis infoutue de faire creuver lol.

Je peine beaucoup à entretenir mon coin de verdure, au point que c’est un ami qui me donne un coup de main pour les gros travaux auxquels je n’entends rien.

J’aime beaucoup l’esthétique des jardins anglais et japonais. S’ils ne se ressemblent pas, ils ont un point commun : celui de ressembler le plus possible ce que la nature peut créer toute seule. Et moi, ça, ça me plait.

Lire la suite

Balançage de porc, la déferlante !

C’est méchant pour les porcs d’ailleurs. Pour tout vous dire, on en a eu des discussions houleuses avec mon cher et tendre sur le sujet. Moi je suis toujours et je serai toujours du côté des femmes. J’ai essuyé des propos et des situations dégradantes parce que j’ai deux X dans ma vingt-troisième paire de chromosomes et, ça, voyez-vous, je ne le tolère pas.

Source Pinterest

Lire la suite

Des violences faites aux femmes et de ma naïveté.

A l’heure où j’écris ces lignes, je regarde la matinale info de CNews en attendant d’aller rechercher mon petit à l’école. Le débat me semble particulièrement intéressant même si on enfonce comme toujours des portes ouvertes.

Je suis assez sidérée de la façon dont est en train de solder cette affaire. Celle de Sarah.

Cette petite fille de 11 ans n’a, selon la justice française, pas été violée par cet homme de 28 ans.

Moi qui pensais ne jamais voir ce genre de non-sens en France.

Pour un enfant de cet âge, pour moi, il ne peut y avoir consentement éclairé. Je pensais aussi qu’il y avait un âge plancher.

A ma courte honte, je pensais que dans mon pays, le pays des Droits de l’Homme, ça existait.  [en même temps, tout est dans le titre hein]

Je pensais naïvement qu’un adulte de presque 30 ans qui a une relation sexuelle avec un enfant de 11 ans serait condamné : 1/ pour viol et 2/ pour pédophilie.

Et non.

Quand je pense que j’ai travaillé pour un système judiciaire qui cautionne ça sans même le savoir, ça me dégoûte. Puis, j’entends le foin actuel avec les actrices harcelées et/ou agressées par un superproducteur américain, je me dis que l’impunité des prédateurs sexuels a encore de beaux jours devant elle.

Y a des jours comme ça où je me demande si j’ai encore foi en l’humanité.

Pis je me dis qu’en fait, j’en ai jamais eu.

Avoir la main verte… Ou pas.

Je ne suis pas spécialement douée avec les plantes et les fleurs en général et je suis notoirement connue pour les faire dépérir à vue d’œil et avoir même fait calancher des cactus. Ça me crève le cœur à chaque fois, et pour moi, jeter une plante morte ou couper un arbre/arbuste est vraiment un drame, j’adore la verdure. Même ma petite maisonnette dans Animal Crossing est blindée de plantes ! 😉

Sauf que voilà, je n’ai pas vraiment la main verte.

Lire la suite

En marche, oui, mais où qu’on va ?

Allez les gars, respirez, y a pire que ça dans la vie. [Nan mais c’est vrai quoi, ils pourraient encore repousser la saison 7 de Game of Thrones !]

Je pense à tous ceux qui se lamentent de l’élection d’Emmanuel Macron comme si c’était la fin du monde et du pays, mais sérieux les gens, vous vouliez vraiment Le Pen ou Mélenchon ? Vous êtes sûrs de vous ?Je pense que les deux tiers des gens qui votent « extrême » ne se rendent pas tout à fait compte de l’ampleur du désastre à venir et que le dernier tiers, lui, le sait très bien. Mais je suis d’accord dans le sens où oui, on a besoin de changement, de voir autre chose, de faire autre chose.

Qu’on en a marre de raquer, de taxer, d’être écrasé, de se faire agresser.

Alors oui, je comprends.

Lire la suite

Le tatouage, un rêve de de gosse.

Comme le dernier article a bien plu, je continue sur ma lancée. ^^

J’ai su très jeune que je passerai sous les aiguilles. A dix ans, j’avais décrété que huit ans plus tard, je serais tatouée.  Je l’ai fait, c’était une évidence. La question ne se posait même pas. Je cherche encore pourquoi les tatouages me fascinaient depuis toute petite, sans doute le fait qu’ils soient là pour toujours y était pour quelque chose.

Il y avait quelques personnes qui en avaient dans mon entourage, mais des petites pièces, voire des tattoos fait maison à l’encre bleue, à une époque où on ne changeait même pas l’aiguille lorsqu’on tatouait des mari et femme. Oui, je sais, moi aussi j’en suis tombée par terre quand on m’a raconté ça.

Voilà pour la psychanalyse, rien de transcendant. La seule évolution a résidé dans le choix du motif. Bah oui, à l’époque, je voulais un p’tit-dauphin-bleu-à-paillettes (en option les paillettes), fatalement…

Lire la suite

Départ pour le Mondial du Tatouage

mondialdutatouage2017-01C’est un rendez-vous prévu de longue date, puisqu’en 2014 avant la naissance de mon fils, on devait y aller mais j’ai préféré passer ma soirée aux urgences ah ah.

Nos amis y étaient donc allés sans nous et en sont revenus enchantés. Leur seul bémol ? Comme c’est « Le Mondial« , il y a effectivement beaucoup de tatoueurs étrangers du bout du monde qu’on n’aura jamais l’occasion d’aller voir dans leur pays. Mais c’est aussi là tout l’intérêt du Mondial, n’est-ce pas !

J’appréhende un peu le trajet, les endroits cloisonnés blindés de monde ainsi que la chaleur de mort-vivant qu’il ne manquera pas de faire sous le toit des Halles de la convention. Comme je suis un peu asociale sur les bords, j’ai horreur des endroits bondés où on piétine pendant des heures et où on passe plus de temps à courir après ses potes qu’à profiter vraiment de l’évènement. C’est d’ailleurs une des raisons qui fait que je n’ai jamais mis un doigt de pied à la Japan Expo depuis que je suis en capacité de me payer le trajet et l’entrée ah ah.

Mais bon, sous la pression générale, j’ai placé mon fils et mes chiens, j’ai fait mon sac à dos et j’ai enfilé mes plus belles baskets. A moi le Mondial du Tattoo !

Entre deux, j’ai pris 2-3 Prozac [8 Grand Marnier] j’ai fait une crise d’angoisse parce que foule + piétiner + monde à crever + vigipirate + encore des gens, ça me fait un peu flipper. 😆

Je n’y serai que le samedi et j’espère y faire de belles découvertes. Mon cher et tendre, opticien-mécano-bidouilleur de formation et tatoueur de métier espère revenir des images plein la tête et des rencontres dans sa besace.

Ca se déroule à Paris, Grande Halle de la Villette, les 3, 4 et 5 Mars 2017. Plus d’infos ici.

Je vous raconterai tout ça à mon retour, et comme on dit chez moi :

« J’vous dit quôa ! »